Les compétences Actes 29

Introduction

Vous trouverez ici une liste des compétences qu’Actes 29 considère essentielles dans le cadre de l’évaluation d’implanteurs d’églises. Chaque compétence répertorie les qualifications qui lui sont associées et inclut des références bibliques. Les vidéos, documents et questions d’auto-évaluation vont donneront les outils nécessaires pour déterminer si vous êtes un implanteur, et si Actes 29 est la famille la plus appropriée pour votre église.

Pour toutes les compétences et qualifications, gardez en tête les stipulations suivantes:

  1. Bien que des variations culturelles soient à prévoir, les compétences et qualifications constituent un ensemble générique permettant une texture culturelle appropriée.
  2. Ces compétences et qualifications devraient être présentes, au moins de manière embryonnaire, lors de l’évaluation d’une personne relativement jeune et inexpérimentée. Il ne devrait rien exister dans la vie de l’implanteur postulant qui pourrait discréditer ou contredire celles-ci.
  3. Les références bibliques ne visent pas à constituer des preuves ; néanmoins, elles illustrent les points mentionnés et constituent des lignes directrices utiles.

01La vitalité spirituelle

IDÉE CENTRALE

La vitalité spirituelle est le don du Saint-Esprit qui nous unis à Christ, particulièrement dans sa mort et sa résurrection : « En effet, si nous avons été unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous serons également unis à lui par une résurrection semblable à la sienne. » (Romains 6.5). La vitalité spirituelle, c’est la vie de ceux qui ont été ressuscités avec Christ. C’est un don gratuit, mais il a beaucoup coûté à Dieu. Lorsque Dieu a ressuscité Christ le troisième jour, nous avons été ressuscités avec lui. Les implanteurs d’églises doivent manifester ce fruit et implanter des églises qui proclament à tous ce message.

QUALIFICATIONS

  • Prend au sérieux sa sainteté (Lévitique 11.44-45 ; Jean 14.15 ; Éphésiens 1.3-4 ; 1 Pierre 1.13-16 ; 1 Jean 5.3) et son humilité (Philippiens 2.1-11 ; 1 Pierre 5.5)
  • Justifie d’une relation personnelle avec Jésus (Matthieu 7.16-20 ; 22.35-40 ; Romains 8.15-16 ; 2 Corinthiens 13.5 ; 1 Jean 2.3-6 ; 4.13)
  • Démontre un profond attachement à l’autorité de la Bible, tant dans sa vie personnelle que dans son ministère public (Psaume 119 ; Jean 17.17 ; 2 Timothée 3.16 ; 2 Pierre 1.21)
  • Est conscient de l’importance de la prière, non seulement comme un moyen de donner vie à un ministère centré sur l’Évangile, mais également comme l’expression d’une relation intime et dépendante (Colossiens 1.3-5 ; Philippiens 1.3-8)
  • Manifeste le fruit de l’Esprit (Galates 5.22-24 ; Colossiens 3.12-17) et un sens profond de sa dépendance au Saint-Esprit pour toute piété et pour chaque facette du ministère (Matthieu 3.13-17 ; Actes 1.8 ; 1 Corinthiens 12-14)
  • Reflète les critères d’un ancien (1 Timothée 3.1-7 ; Tite 1.5-9)

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. Êtes-vous né de nouveau ? Il ne s’agit pas de réciter un témoignage ni d’omettre cette question parce que la réponse vous semble aller de soi. Tous les implanteurs d’églises ne sont pas sauvés. S’engager dans un tel projet sans Christ mène à la ruine et la souffrance.
  2. Comment décririez-vous votre vie de prière ? C’est le premier indicateur clé de votre vitalité spirituelle. Si vous aimez Dieu, et si vous lui faites confiance, vous serez un homme de prière. Si ce n’est pas le cas, la solution n’est pas d’essayer d’améliorer votre vie de prière mais de regarder à Christ. Méditez sur lui et vous serez plus enclin à prier.
  3. Comment décririez-vous votre étude de la Bible ? C’est le deuxième indicateur clé de votre vitalité spirituelle. Si vous aimez Dieu, et si vous lui faites confiance, vous aurez envie d’entendre sa parole. Si vous ne lisez pas régulièrement la Bible, ou si vous ne ressentez pas le désir de le faire, là encore, la solution n’est pas d’essayer d’améliorer votre lecture de la Bible, mais de regarder à Christ. Méditez sur lui et vous serez plus enclin à lire les Écritures.
  4. Quelle est la place de l’amour dans votre projet d’implantation ? Une église spirituellement vivante aimera le Seigneur et son prochain ; ce sera la source de tout le reste. Une personne extérieure dirait-elle que l’amour fait battre le cœur de votre famille d’église, de votre noyau d’équipe, ou de vos projets ?
  5. Demandez à votre épouse, vos parents, vos enfants, des anciens d’église et des amis si vous vivez pour Christ. Pourquoi ne pas les inviter à lire ceci et à leur demander de réagir ? Leurs paroles seront peut-être difficile à entendre ; elles vous rendront plus humble, mais elles seront utiles pour évaluer qui vous êtes.

Further Reading

  • Gospel Change
  • Martin Luther, Preface to the Letter of St Paul to the Romans
  • Richard Sibbes, The Bruised Reed and the Smoking Flax
  • Jonathan Edwards, The Religious Affections
  • John Owen, Communion with the Triune God

02La clarté théologique

IDÉE CENTRALE

L’implantation d’églises est une initiative théologique. Lorsque Jésus envoie ses disciples en mission, c’est pour qu’ils fassent des disciples qui seront théologiquement formés (Matthieu 28.18-20). Un implanteur d’églises doit être capable d’aborder les Écritures avec clarté et perspicacité afin de former les saints pour l’œuvre du ministère. La clarté théologique permet aux implanteurs d’entamer un dialogue avec leur culture, de protéger l’église de faux enseignements, et d’annoncer le message de l’évangile à tous.

QUALIFICATIONS

  • Est convaincu de la centralité de l’évangile dans la doctrine, la vie et le ministère (1 Corinthiens 15.1-8 ; Galates 1.6-10 ; Philippiens 3.7-14)
  • Possède une solide compréhension de la saine doctrine (Actes 20.28-31 ; 1 Timothée 6.3-5 ; Tite 1.5-9 ; 2.1 ; 15 ; Jude 3)
  • Reconnaît la souveraineté de la grâce de Dieu dans le salut des pécheurs (Jean 1.12-13 ; 6.44 ; Actes 16.14 ; Romains 9.14-18 ; Éphésiens 2.4-10 ; Philippiens 1.6 ; 2.12-13 ; Tite 3.3-7)
  • Célèbre une compréhension missionnaire de l’église locale et de son rôle de stratégie missionnelle principale de Dieu dans le monde et pour le monde (Matthieu 16.18 ; 28.18-20 ; Romains 1.8 ; Éphésiens 3.10 ; 1 Pierre 2.9-12)
  • Connaît la puissance de réconciliation de l’évangile et cherche activement à la manifester selon les opportunités et les besoins actuels, avec pour résultats des églises hétérogènes en termes ethniques, sociaux et économiques qui démontrent la puissance de l’évangile pour rassembler. (Éphésiens 2.11-22 ; Galates 3.28-29 ; Apocalypse 7.9-12)
  • Fait preuve de grâce envers ceux dont les positions doctrinales et la pratique diffèrent des siennes (Matthieu 7.1-5 ; Romains 14.1 ; 10-13 ; 2 Timothée 1.13-14 ; 1 Pierre 3.15 ; Jacques 1.19)
  • Est profondément convaincu à la fois que les hommes et les femmes sont égaux sur le plan spirituel et moral, et aussi que la position d’autorité dans l’église et dans la famille est conférée à l’homme (Genèse 1.26-27 ; 2.18 ; Actes 18.24-26 ; 1 Corinthiens 11.2-16 ; Galates 3.28 ; Éphésiens 5.22-33 ; Colossiens 3.18-19 ; 1 Timothée 2.11-15 ; 3.1-7 ; Tite 2.3-5 ; 1 Pierre 3.1-7)
  • Appelle les croyants à participer activement et à se soumettre humblement à leur église locale (Matthieu 18.15-20 ; Hébreux 13.17 ; 1 Timothée 3.15 ; Tite 2.15)
  • Manifeste une capacité à comprendre et communiquer les vérités théologiques d’une manière conforme à l’évangile (Actes 20.20, 27 ; 1 Timothée 4.13 ; 5.17 ; 2 Timothée 1.13-14 ; 4.2 ; 1 Pierre 3.15)
  • Fait preuve de grâce et d’adaptabilité lorsqu’il enseigne et fait des disciples (Actes 20.28 ; 2 Timothée 2.2)

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. Pouvez-vous expliquer avec assurance votre position concernant les doctrines suivantes : Dieu, l’Église, le Salut, la Parole, l’Homme, et la Création ?
  2. Êtes-vous attiré par la théologie ? Possédez-vous un appétit naturel pour la réflexion profonde sur celle-ci ?
  3. Pouvez-vous discerner les doctrines qui sont en butte à des attaques de votre société, et au sein de l’église ?
  4. L’étude théologique vous pousse-t-elle vers l’adoration, le discipulat et la mission ?
  5. Das l’évangélisation, êtes-vous en mesure de converser avec d’autres visions du monde avec une apologétique chrétienne ?

Further Reading

  • Understanding God
  • God, Humanity & Christ
  • Sinclair B. Ferguson, The Whole Christ: Legalism, Antinomianism, and Gospel Assurance
  • K Scott Oliphint, Covenantal Apologetics
  • Michael Allen, Christian Dogmatics: Reformed Theology for the Church Catholic

03Conviction et recommandation

IDÉE CENTRALE

Le ministère demande du courage. Paul déclare ainsi : « J’ai été dans le travail et dans la peine, exposé à de nombreuses veilles, à la faim et à la soif, à des jeûnes multipliés, au froid et à la nudité. Et, sans parler d’autres choses, je suis assiégé chaque jour par les soucis que me donnent toutes les Églises. » (2 Corinthiens 11.27-28.) La conviction et la recommandation unissent l’œuvre accomplie par Dieu dans la vie de l’implanteur d’une part, et l’approbation de l’église d’autre part, afin que cet implanteur soit mis à part pour la tâche d’implanter une nouvelle église.

QUALIFICATIONS

  • Communique une conviction personnelle persuasive quant à l’implantation d’églises (Actes 16.6-10)
  • S’il est marié, son épouse le recommande pour cette tâche et partage sa conviction d’implanter (1 Timothée 3.1-7 ; Tite 1.6)
  • Est prêt à faire des sacrifices afin de vivre sa conviction d’implanter une église (Jean 10.11 ; 15.13)
  • Possède une vision pour l’église implantée qui convainc et motive les autres (Romains 12.8)
  • A développé une stratégie claire pour implanter une église qui implante d’autres églises (Matthieu 28.18-20 ; Actes 2.41-47 ; 16.9, 12 ; Tite 1.5)
  • Recommandé pour le ministère par d’autres églises et responsables d’église (1 Timothée 3.7)

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. D’après le document, dans lequel des trois aspects de la conviction avez-vous le plus besoin de grandir ? Que pouvez-vous faire dans ce sens ?
  2. Avez-vous demandé à des membres de votre famille, des amis et des responsables respectés de vous évaluer dans ces domaines ? Comment allez-vous gérer leurs réponses ?
  3. Devant quoi avez-vous tendance à vous incliner le plus ?
  4. Comment pouvez-vous cultiver « une vision perpétuelle d’excellence » ?
  5. Qu’est-ce que l’Esprit vous incite à faire en réaction à ce document ?

Further Reading

  • Missional Church and Church Planting
  • Church Planting
  • Am I Called?: The Summons to Pastoral Ministry. Dave Harvey
  • The Call. Os Guinness
  • On the Brink: Grace for the Burned-Out Pastor

04Le mariage

IDÉE CENTRALE

L’implantation d’églises concerne aussi bien les personnes mariées que célibataires. Paul ne tarit pas d’éloges à l’égard du mariage : « Ce mystère est grand ; je dis cela par rapport à Christ et à l’Église. » (Éphésiens 5.32.) Le mariage prend ses racines avec Dieu, dans la création ; il est accompli parfaitement dans la nouvelle création, lorsque l’Épouse de Christ est unie à son mari. Les implanteurs mariés doivent posséder une compréhension du mariage centrée sur l’évangile afin que leur mariage, ainsi que le mariage des personnes qui les entourent, puissent s’épanouir dans le contexte d’une implantation d’église.

QUALIFICATIONS

  • Son mariage porte les marques d’une relation saine : il sert l’autre avec amour, il est attentionné, il communique, il témoigne un honneur mutuel, il chérit l’autre (Genèse 2.24 ; 1 Corinthiens 13.4-7 ; Éphésiens 5.22-33 ; Colossiens 3.18-21 ; Hébreux 13.4)
  • Fait preuve d’intégrité et de sagesse dans sa gestion des finances (1 Timothée 3.3-5 ; 6.7-9 ; Hébreux 13.5)
  • Sa famille n’affaiblit pas son leadership et ne se conduit pas de manière à discréditer son témoignage (Éphésiens 5.22-28 ; Colossiens 3.18-19 ; 1 Timothée 3.4-5)
  • Dirige sa famille dans une manière de vivre qui glorifie Christ (Matthieu 7.12 ; 20.25-28 ; 1 Timothée 3.2-7 ; 4.12 ; Tite 1.5-9 ; 1 Pierre 5.2-3)
  • S’engage à subvenir aux besoins de sa famille de manière exemplaire (1 Timothée 5.8)
  • Ne néglige pas sa famille au profit du ministère (1 Timothée 3.4-5 ; Tite 1.7-9)
  • Confirme vivre une relation sexuelle saine et affirme la pureté dans son mariage (Exode 20.14 ; Proverbes 6.32 ; Matthieu 5.27-28 ; Éphésiens 5.25-27 ; Hébreux 13.4)

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. Comment mettez-vous concrètement en œuvre la soumission mutuelle à l’image du Christ ?
  2. Est-ce que vous équipez, écoutez, et travaillez avec votre épouse sur des projets centrés sur l’évangile ?
  3. Que vous soyez célibataire ou marié, comment réussissez-vous à trouver votre identité en Christ plutôt que dans le concept du mariage ou le mariage lui-même ?
  4. Concernant la conviction d’implanter une église, votre épouse est-elle entièrement d’accord avec vous ? Partagez-vous le fardeau de voir une église implantée ?
  5. Étant donné l’importance que la Bible confère au mariage, comment travaillez-vous à cultiver et à consolider le vôtre ?

Further Reading

  • Gospel Relationships
  • The Meaning of Marriage: Facing the Complexities of Commitment with the Wisdom of God
  • What Did You Expect? Redeeming the Realities of Marriage. Paul David Tripp
  • Marriage Matters. Tony Evans

05Les relations

IDÉE CENTRALE

« Je vous donne un commandement nouveau : aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jean 13.34-35). L’évaluation d’un implanteur d’église Actes 29 se focalise sur le caractère pieux de ce dernier. Ce sont nos saines relations avec les autres qui reflètent le plus clairement cet aspect du caractère divin. Lorsque les croyants sont incapables de vivre dans l’unité, l’humilité et l’amour, alors la vérité et la puissance de Christ sont affaiblies et remises en question.

QUALIFICATIONS

  • Établit et maintient des relations saines (autant que cela dépend de lui) avec des chrétiens et des non-chrétiens (Romains 12.18 ; Colossiens 4.5-6 ; 1 Timothée 3.7 ; 2 Timothée 2.24-25 ; 1 Pierre 2.12)
  • Prend l’initiative de rencontrer de nouvelles personnes (Romains 15.2 ; 1 Corinthiens 9.19.23 ; 1 Timothée 3.2 ; Tite 1.8)
  • Est disposé à engager une conversation et à écouter les autres (Proverbes 18.13 ; 19.20 ; Jacques 1.19)
  • Fait preuve d’empathie et de compassion (Psaume 86.15 ; Matthieu 9.35-36 ; 14.14 ; 22.39 ; Marc 1.40-41 ; Jean 11.33-35 ; Romains 12.15 ; 1 Pierre 3.8 ; 4.8 ; 1 Jean 3.17)
  • Manifeste de la patience et de la sincérité (Psaume 37.7 ; Romains 2.7 ; Galates 5.22 ; Colossiens 1.11 ; 1 Thessaloniciens 5.14 ; Jacques 1.3-4 ; 5.7-8)

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. Ceux qui vous entourent vous décriraient-ils plutôt comme hospitalier et chaleureux, ou distant et détaché ? Posez la question à plusieurs personnes.
  2. Lors d’un conflit, est-ce que vous vous impliquez dans les personnes et les différends, ou est-ce que vous restez à bonne distance et évitez de vous laissez happer dans la discussion ?
  3. Lors d’un conflit, est-ce que vous vous impliquez dans les personnes et les différends, ou est-ce que vous restez à bonne distance et évitez de vous laissez happer dans la discussion ?
  4. Les personnes autour de vous viennent-elles vous demander votre avis ? Respectent-elles vos conseils ?
  5. Est-ce que vous priez pour des individus en particulier ? Êtes-vous conscients des différentes manières dont vous pouvez les encourager, les challenger, et les servir ?

Further Reading

  • Gospel Community
  • Dynamics of Pastoral Care
  • Brothers, We Are Not Professionals: A Plea to Pastors for Radical Ministry. John Piper
  • Biblical Eldership: An Urgent Call to Restore Biblical Church Leadership. Alexander Strauch
  • Dangerous Calling: Confronting the Unique Challenges of Pastoral Ministry. Paul David Tripp

06L’aptitude à diriger

IDÉE CENTRALE

L’implantation d’église peut se révéler être l’un des tests les plus fiables des qualités de leader de quelqu’un. Les implanteurs seront éprouvés de diverses façons pendant la phase de démarrage de l’église, et ils devront démontrer leur aptitude dans nombre de domaines différents. C’est leur caractère, cependant, qui compte le plus. Leur tempérament devrait refléter leur Seigneur ; leur exemple devrait être digne d’être imité. « Obéissez à vos conducteurs et soyez- leur soumis. Car ils veillent au bien de vos âmes, dont ils devront rendre compte » (Hébreux 13.17). Les dirigeants chrétiens doivent veiller à ce que la théorie et la pratique du leadership trouvent leur origine dans une théologie solide.

QUALIFICATIONS

  • Excelle dans l’art d’élaborer et de communiquer une vision (Romains 12.8).
  • Possède un cadre clair et reproductible pour développer l’aptitude à diriger (2 Timothée 2.1-2).
  • Peut accomplir des tâches avec des ressources limitées (Deutéronome 8.18).
  • Est capable d’aider les autres à devenir des leaders dans leur église, leur famille, leur travail, leur communauté (2 Timothée 2.1-2).
  • Fait preuve de résilience face à l’opposition et aux revers (Actes 20.28 ; 1 Corinthiens 16.13).
  • Sait s’adapter pour répondre à un besoin, identifier un obstacle et formuler une vision (Actes 20.20-21).
  • Envoie et équipe les autres dans l’accomplissement de leurs objectifs (Actes 13.1-3).
  • Dirige avec courage ceux qui suivent difficilement (1 Corinthiens 16.13 ; Galates 6.9).
  • A fait ses preuves dans le développement et la mise en œuvre d’une stratégie (Proverbes 15.22 ; 16.3 ; 19.20 ; 20.18 ; 21.5 ; Jacques 1.5 ; 4.13-15).

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. Pouvez-vous voir dans votre vie une tendance à exercer une influence naturelle sur les autres ? D’autres personnes peuvent-elles corroborer cette impression ?
  2. Êtes-vous reconnu comme étant quelqu’un qui utilise naturellement son sens de l’initiative pour lancer un projet ou résoudre un problème ? Dans ce contexte, les autres suivent-ils volontiers votre direction ?
  3. Vos réflexions concernant la manière de diriger concernent-elles principalement la prédication et l’enseignement – au détriment des responsabilités liées à la direction et la gestion de l’église sur un plan plus large ?
  4. Soyez honnête – qu’est-ce qui vous attire le plus : les leaders qui possèdent une aptitude naturelle pour diriger mais dont le caractère souffre de quelques imperfections, ou les leaders moyennement doués mais dont le caractère est irréprochable ?
  5. Geiger et Peck, pour expliquer comment développer l’aptitude à diriger, évoquent la conviction (la passion qui alimente le leader), la culture (les croyances partagées qui poussent le groupe à l’action) et les concepts (les processus et systèmes par lesquels les leaders grandissent). Selon vous, avez-vous peu ou pas prêté attention à l’un de ces domaines par manque de compétence dans celui-ci ?

Further Reading

  • Understanding Leadership
  • Church Leadership
  • Biblical Eldership: An Urgent Call to Restore Biblical Church Leadership. Alexander Strauch
  • Servants of the Servant: A Biblical Theology of Leadership. Don N. Howell Jr. S
  • Designed to Lead: The Church and Leadership Development. Eric Geiger and Kevin Peck
  • Playing God. Andy Crouch

07La maturité

IDÉE CENTRALE

La maturité consiste à trouver de plus en plus notre identité en Christ et à être enraciné dans l’évangile, afin que notre comportement reflète Christ et que notre ministère garde les priorités de l’évangile – et ce, quels que soient les événements autour de nous. Éphésiens 4.13 évoque le fait de parvenir « à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite du Christ ». Le verset 15 explique qu’« en disant la vérité, dans l’amour, nous croîtrons à tous égards en celui qui est la tête, le Christ ». Lorsque l’implanteur cultive dans son cœur sa ressemblance à Christ, les églises qu’il implante seront construites sur les bons fondements.

QUALIFICATIONS

  • Capable d’identifier ses propres forces et faiblesses (Proverbes 16.18 ; Romains 12.3)
  • Fait preuve d’assurance, mais pas d’arrogance (Actes 20.17-24 ; 2 Corinthians 10.18 ; Hébreux 13.7)
  • Est en mesure d’accepter les critiques constructives et l’avis des autres (Proverbes 11.14 ; 12.15, 22 ; 24.6 ; Luc 17.3 ; Hébreux 12.11)
  • Est déterminé, tenace, et pas susceptible d’être découragé (Josué 1.9 ; Psaume 31.24 ; Jean 16.33 ; Romains 8.26 ; 1 Corinthiens 15.58 ; 2 Corinthiens 12.9 ; 2 Timothée 1.7)
  • Est disposé à se montrer transparent et responsable avec les personnes de la communauté (Proverbes 27.17 ; Luc 17.3 ; Galates 6.1-5 ; 1 Thessaloniciens 5.11 ; Jacques 5.16)
  • Manifeste une certaine flexibilité, une adaptabilité aux changements et besoins (1 Corinthiens 9.19)
  • Résout les problèmes, même s’il lui faut demander de l'aide
  • Reconnaît l’exercice corporel à sa juste valeur (Romains 12.1 ; 1 Corinthiens 6.19-20 ; 9.27 ; 1 Timothée 4.8)
  • Investit humblement et constamment dans sa croissance personnelle et pastorale (Éphésiens 5.16)

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. La maturité chrétienne est rendue visible non pas dans l’atteinte de la perfection, mais dans le progrès (1 Timothée 4.15). Le chrétien mature reste donc sensible à l’évangile et ouvert à la croissance. Prenez le temps de réfléchir sur la manière dont Dieu vous a changé sur les douze derniers mois.
  2. Listez les façons dont vous servez Christ de manière secrète, invisible pour les autres. Si votre liste est courte, il se peut que votre principale préoccupation soit votre gloire plutôt que celle de Christ.
  3. Pensez à la dernière fois où vous avez été l’objet de critiques. Comment avez-vous réagi ? Votre réaction indique-t-elle que votre identité est étroitement liée à votre performance ?
  4. Qui dans votre vie vous dit la vérité dans l’amour ? C’est une bonne manière de vérifier que vous créez une communauté qui se dit la vérité et qui est impliquée dans la maturité de tous – vous y compris.
  5. Pensez au type de personnes que vous recherchez lorsque vous recrutez une équipe, identifiez des responsables potentiels, ou embauchez du personnel. Quel est le plus important, les compétences ou le caractère ?

Further Reading

  • Living the Cross and Resurrection
  • Gospel Centered Leadership: Becoming the Servant God Wants You to Be. Steve Timmis
  • The Freedom of Self Forgetfulness: The Path to True Christian Joy Paperback. Timothy Keller
  • The Ordinary Hero: Living the Cross and Resurrection. Tim Chester

08Une vie missionnelle

IDÉE CENTRALE

Dieu confère aux chrétiens une extraordinaire identité. Pierre déclare ainsi : « vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple racheté, afin d’annoncer les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière » (1 Pierre 2.9). En Christ, l’église est devenue le peuple sacerdotal de Dieu ; la vie en communauté de ses prêtres glorifie l’excellence de Son royaume. Les implanteurs d’églises doivent modeler cette vie et cultiver un état d’esprit missionnel au sein de l’église.

QUALIFICATIONS

  • Manifeste un zèle pour atteindre les autres à travers ses relations et l’évangélisation (Matthieu 9.37-38 ; 28.18-20 ; Romains 1.16 ; 10.10-17 ; 2 Timothée 4.5)
  • Partage continuellement et efficacement sa foi de manière à être compris par les non-chrétiens (Actes 17.16-34)
  • Entretient des relations et un rapport authentiques avec les non-chrétiens (1 Timothée 3.7)
  • Est le témoin de vies marquées et transformées grâce à son implication relationnelle (2 Corinthiens 5.11-21 ; 1 Thessaloniciens 2.8)
  • Conduit les autres vers un style de vie missionnel (1 Corinthiens 4.16 ; 11.1)
  • Est en mesure de bien cerner le contexte culturel de l’implantation d’église proposée (Actes 17.16-32)
  • Satisfait au contexte d’implantation sur le plan culturel, que ce soit par nature ou par adaptation (Actes 10.9-23 ; 16.1-5 ; 18.1-4 ; 1 Corinthiens 9.19-23)

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. Relisez les six caractéristiques d’une église missionnelle selon Tim Keller. Pour chacune d’entre elles, quelle note vous donneriez-vous sur dix ?
  2. Réfléchissez à la présence de non-croyants chez vous. Sont-ils rarement chez vous ? une fois par mois ? une fois par semaine ? plus que cela ?
  3. Réfléchissez au temps que vous passez avec des non-croyants dans des lieux où ils se sentent à l’aise. Est-ce rare ? une fois par mois ? une fois par semaine ? plus que cela ?
  4. Réfléchissez aux occasions où vous parlez de Christ à des non-croyants, ou leur proposez de prier pour/avec eux. Est-ce rare ? une fois par mois ? une fois par semaine ? plus que cela ?
  5. Réfléchissez aux amis non-croyants qui comptent le plus dans votre vie. Quel est le nombre de personnes dans votre communauté missionnelle ou votre équipe d’implantation qu’ils connaissent par leur prénom ? Zéro ? Une ou deux ? La moitié d’entre elles ? La plupart d’entre elles ?

Further Reading

  • Keeping it Missional
  • Saturate: Being Disciples of Jesus in the Everyday Stuff of Life Hardcover. Jeff Vanderstelt
  • Center Church: Doing Balanced, Gospel-Centered Ministry in Your City. Timothy Keller
  • Everyday Church: Gospel Communities on Mission. Tim Chester & Steve Timmis

09Un disciple qui fait des disciples

IDÉE CENTRALE

Jésus déclara : « Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à garder tout ce que je vous ai prescrit. » (Matthieu 28.18-20.) C’est la mission qui nous est confiée : faire des disciples. Quel élément aura un impact significatif sur la bonne santé sur le long terme d’une implantation d’église ? La capacité d’un implanteur à façonner, dans la vie de tous les jours, une culture de disciples qui font des disciples.

QUALIFICATIONS

  • Conçoit une stratégie efficace pour le discipulat qui met en avant à la fois la maturité et la multiplication (Actes 16.1-5)
  • Doué pour établir et multiplier de petits groupes (Actes 14.21-23)
  • A déjà, et à plusieurs reprises, formé des disciples qui à leur tour formeraient d’autres disciples (1 Thessaloniciens 3.2 ; Philippiens 2.22)
  • S’est déjà montré capable de multiplier des responsables qui à leur tour multiplieraient d’autres responsables (1 Corinthiens 4.16-17 ; 2 Timothée 1.6)
  • Inspire et encourage les autres à progresser vers la maturité spirituelle (1 Thessaloniciens 1)

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. L’évangile occupe-t-il une place centrale dans vos efforts pour faire des disciples et les amener à maturité ?
  2. Votre cadre de discipulat est-il holistique – autrement dit, est-ce que vous faites des disciples en aidant les autres à écouter Jésus et à aimer leur prochain ?
  3. Dietrich Bonhoeffer vous accuserait-il de dispenser « la grâce à bon marché » ?
  4. Quelle place l’Église (à la fois locale et globale) occupe-t-elle dans vos efforts pour obéir à la Grande Mission donnée par Jésus ?
  5. Sur un spectre allant de séparation totale à assimilation totale, où placeriez-vous votre « implication culturelle » ?

Further Reading

  • Pastoral Care One
  • Dynamics of Word Ministry
  • The Mission of God: Unlocking the Bible
  • The Gospel Commission: Recovering God
  • Gospel-Centered Discipleship. Jonathan K. Dodson

10L’aptitude à enseigner

IDÉE CENTRALE

Dans 1 Timothée 3.2-7, Paul liste les qualités qui devaient décrire les responsables d’églises. La plupart de ces qualifications portent sur l’homme qui se dirige vers la sainteté, et qui dirige sa famille avec honneur. Cependant, il se trouve une qualification essentielle qui étend sa capacité à diriger au monde extérieur : l’aptitude à enseigner. L’implantation d’églises constitue une œuvre surnaturelle. Il n’existe qu’un seul message qui sauve ; les implanteurs, par conséquent, doivent être des enseignants « capables ». Ils doivent également veiller sur le ministère de la parole plus que tout autre ministère.

QUALIFICATIONS

  • Fait preuve de compétence dans les domaines de l’exégèse et de la prédication textuelle (2 Timothée 2.15 ; 4.2-4 ; Tite 1.9 ; 2.1)
  • Est capable d’enseigner la Bible à des contextes et publics spécifiques (Actes 20.20-21 ; Romains 1.14-15 ; 1 Corinthiens 9.19-23)
  • Manifeste un attachement à la prédication/l’enseignement centré sur Christ (1 Corinthiens 1.17-18, 23 ; Galates 1.6-10 ; 1 Jean 1.1-10)
  • Enseigne et applique la Bible d’une manière, dans un style et un ton conformes à l’évangile (1 Corinthiens 11.1 ; Philippiens 4.8-9)
  • Comprends le rôle du Saint-Esprit pour accomplir fidèlement la tâche de la prédication et de l’enseignement (1 Corinthiens 3.6-7)
  • Prêche avec efficacité, comme en attestent les vies changées (Néhémie 8.8 ; Luc 24.27, 44 ; Actes 2.1-47 ; Colossiens 1.3-6 ; 1 Thessaloniciens 1.1-10)

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. Lorsque vous avez l’opportunité d’enseigner, est-ce que vous demandez aux autres de commenter votre enseignement ? Constatent-ils que vous grandissez dans votre enseignement au fil du temps ?
  2. Votre désir d’enseigner est-il davantage basé sur votre perception de votre aptitude, ou sur votre conviction théologique quant à la nécessité de l’enseignement et la prédiction ? Dans quel domaine avez-vous besoin de grandir davantage ?
  3. Quand vous enseignez ou prêchez, est-ce que vous sentez le Saint-Esprit qui vous porte ? Cette tâche est-elle pour vous une source de vie ou une source de stress et de tension ?
  4. Votre enseignement passé a-t-il produit du fruit qui montre que votre auditoire comprend et met en pratique ce que vous leur transmettez des Écritures ?
  5. Aviez-vous déjà pris en compte le lien entre la conviction d’implanter et le besoin d’être apte à enseigner ? Êtes-vous plutôt enthousiaste ou intimidé par ce lien ?

Further Reading

  • Bible Teaching in Missional Perspective
  • Bible Exposition
  • Expositional Preaching: How We Speak God’s Word Today. David Helm
  • Preaching: Communicating Faith in an Age of Skepticism. Timothy Keller
  • Reaching & Teaching: A Call to Great Commission Obedience. M. David Sills

11L’aptitude entrepreneuriale

IDÉE CENTRALE

Dans 1 Corinthiens 9.22, Paul déclare : « Ainsi, je me fais tout à tous afin d’en sauver de toute manière quelques-uns. Je fais tout cela pour la Bonne Nouvelle, afin d’avoir part aux biens qu’elle promet. » Le désir et l’aptitude de converser avec de nouvelles cultures, de manière profondément théologique, missionnellement innovante et culturellement impliquée – voilà ce qui se trouve au cœur même de l’aptitude entrepreneuriale d’un implanteur. Il s’agit d’inventer quelque chose de nouveau dans le but de communiquer les vérités immuables de l’évangile.

QUALIFICATIONS

  • A rencontré une certaine réussite dans le lancement de nouveaux projets (Matthieu 25.14-30 ; 1 Corinthiens 3.10)
  • Est un visionnaire innovant et stratégique (Proverbes 22.29 ; Romains 12.2 ; 1 Corinthiens 9.19-23)
  • Se montre dynamique et enthousiaste lorsqu’il s’agit de commencer un nouveau projet (Romains 12.11 ; 2 Timothée 1.7)
  • Est capable de recruter d’autres personnes afin qu’elles rejoignent un projet (1 Corinthiens 3.10)
  • A déjà fait preuve d’initiative et d’entreprenariat (Ecclésiaste 11.4 ; 1 Corinthiens 3.10)
  • Est prêt à travailler de manière intense pendant une longue période (1 Corinthiens 9.24)

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. Avez-vous déjà été capable de mettre en place de nouveaux projets innovants ?
  2. Avez-vous un désir ardent de voir l’impact qu’aurait l’évangile dans un endroit actuellement non atteint ?
  3. Êtes-vous capable de faire une critique des cultures à travers l’objectif de l’évangile ?
  4. Êtes-vous capable de rassembler/recruter d’autres personnes autour d’une vision commune pour un nouveau projet ?
  5. Êtes-vous capable d’innover et d’improviser lorsque vous êtes confronté à des défis, des difficultés et des situations d’adversité inattendus ?

Further Reading

  • Engaging Context
  • H3 Leadership: Be Humble. Stay Hungry. Always Hustle. Brad Lomenick
  • The 21 Irrefutable Laws of Leadership: Follow Them and People Will Follow You. John C. Maxwell
  • Lasting Impact: 7 Powerful Conversations That Will Help Your Church Grow. Carey Nieuwhof
US Office:

23052 Alicia PKWY, Suite H #621, Mission Viejo, CA 92692

Tel: (+1) 949-771-4664

UK Office:

Unit 11 Westbrook Court | Sheffield S11 8YZ

General Inquiries: